Trail de la Sainte-Baume (15 & 45km)


Bonjour à vous les TAC'onautes,

 

Rapide petit topo avant de laisser la plume électronique à Habib, notre warrior du 45kms: ce dimanche il y avait le Trail de la Sainte-Baume, un trail réputé pour être sauvage, technique, magnifique.. Et il n'a en effet pas failli à sa réputation, que ce soir sur le 15, le 25 ou le 45km. Hélas, pas de représentant(e) fuchsia sur le parcours de 25km, Bérengère étant encore trop gênée par sa côte (bon rétablissement à elle). Par contre, y'avait du monde et du beau monde sur les 2 autres distances: Queen Geneviève, Laurence, Coach Rico, et les acolytes Didier & Thomas sur le 15km (650mD+), et Habib et Stef LeBlond sur le 45km (2700mD+). Mais il y avait aussi, même si finalement le Kid's Trail annoncé n'était pas vraiment une course, Célestine et Raffaël, la relève TAC'istique, qui auront bien mérité leurs médailles à la fin de leur mini-trail.

 

Et tout ça avec la présence et sous les encouragements & flashs de Mlle Tortue, la TAC-supportrice en Or, qui sacrifie ses grasses-mat' pour voir une manade en lycra fuchsia transpirer sous un soleil très présent ce dimanche.. (MERCI!)

 

Je pense ne pas trop me tromper en résumant la matinée par un simple 'On s'est régalés.. et on a été au top'. Oui, les parcours étaient magnifiques [voir les photos], le temps pareil, l'organisation sans faille, les sourires étaient de sortie [voir les photos là aussi] et on a tous, de '7 à 77ans' (allez, grosso-modo..) fait de très belles performances [voir les Résultats], avec notamment notre Queen qui finira 1ère de sa catégorie (bravo Madame), mais aussi Habib néo-traileur qui s'attaquait à son 1er (très) gros trail, et qui en est venu à bout (bravo Monsieur). D'ailleurs, place à lui maintenant pour nous décrire sa rude (mais belle) journée..: 

 

-----------------

BIM!!!!!

Me voila inscrit sur mon premier « vrai » TRAIL 2700mD+ et 45km.

La Grande Baume. 

Bon bah.. compte-rendu obligatoire. 

 

Dimanche matin réveil tôt. Pour une arrivée à Cuges-les-Pins. Une appréhension m’accompagnera tout du long de cette "balade" interminable. 

Aucune crainte quant à la distance, c’est plus les montagnes russes qui occupent mon esprit. 

 

Le parcours bien en tête et quelques notes sur téléphone en cas de trou de mémoire. 

Tiens, voila le blond.. pas celui de Gad Elmaleh, quoi que vu son aisance en la matière.. Et Mlle Tortue. Photos qui vont bien et conseils en tous genres. Deux têtes amicales ça fait chaud au cœur. Surtout qu’il fait tout juste frais mais l’on basculera sur du bien chaud en cours de journée. 

 

Briefing express et nous voilà bientôt partis sans oublier de prendre l’info sympa du matin: "Attention à la montée du 35ème km, c’est la plus terrible des 4"..

 

Je sais que la première montée s’étale sur 10km pour nous mener au sommet. Bien sûr, je marche mais ça pique. En fait non, ça ne pique pas au sens de la montée d’acide, mais c’est juste que j’ai l’impression de me trimbaler les cuisses du pistard Florian Rousseau. Le chrono défile sans les kilomètres. Ravito' léger et je continue.

Le paysage est magnifique et je me dis que de toute façon le repos se fera dans la descente. Les descentes sont faites pour ça me semblait-il..

Bah non, prends ça dans ta face ou plutôt dans les cuisses (Florian si tu me lis..).

Descentes techniques cassantes absolument pas roulantes du tout (pour mon niveau tout du moins et mes camarades d’infortune).

On descend jusqu’au 15eme km péniblement et on se restaure au ravito' car le prochain est dans 15km (V’la la bonne idée).

 

On continue jusqu’au 20ème km avant d’attaquer la 2ème montée au km 23. 

Des murs érigés devant nous, devrait-on dire. 

On arrive au sommet pour se reposer un peu les guibolles dans la descente. Tu parles Charles. La même en couleur. Descente horrible jusqu’au km 26

Pas de repos pour les braves, ni pour les autres non plus. J’ai l’impression que le sol est dur comme du béton les impacts tapent sur mes hanches et le système aussi.

 

Mon appréhension est de retour. Pas celle de ne pas finir. C’est plus l’idée que cela me vaccine une bonne fois pour toute de l’idée de refaire un trail.. 

 

J’arrête de réfléchir et je me dis que la forme peut revenir sur un trail. 

 

3eme montée au sommet, km 29, mais juste avant un panneau de séparation des parcours. L’envie est grande de bifurquer. 

Bon bah un nouveau mur, le temps défile toujours. 

Les cuisses vont mieux, j’ai déposé celles de Florian Rousseau pour garder les miennes. 

 

Re-descente jusqu’au ravito où je prends un repas. Je n’ai jamais autant mangé dans un ravito en course. 

Me voici km 30 et continue la descente jusqu’au km 35. Descente "légèrement" plus sympa que les autres. En même temps entre la peste et le choléra.. 

 

Bref, me voici au pied du coup de grâce de la journée. Bien que prévenu la veille par un ami ayant éclaté sur cette montée et l’orga' lors du départ, la montée était pire que ce que j’imaginais surtout après 35km. Une torture!

Une montée au sommet impitoyable, la seule fois où je m’arrête en bord de chemin pour me sustenter d’une compote et reposer les cuisses de Florian qui m’avaient rattrapées.. 

Km 38 ravito

 

Descente ensuite somme toute roulante, ENFIN!!!

On pousse sur les jambes jusqu’à l’arrivée pour tenter de finir en moins de 7h, mon objectif de la journée. 

 

6h57 à ma montre, la satisfaction si on peut dire de la journée. 

Ravito' de fin de course pas du tout riche ni varié Grrrr, j’avais faim. Je ne m’attarde pas. Je rejoins péniblement ma voiture garée non loin. Je marche comme un Cow-boy, je sens que demain je vais le payer au prix fort..

 

BREF BILAN

Très belle course avec des paysages magnifiques. Un temps assorti avec la beauté des lieux.

Descentes beaucoup trop techniques à mon gout. Aucun moyen de reposer et délier les jambes. 

 

Suis je vacciné? 

OUI mais......

..... Mais me connaissant, demain j’y retournerais sans doute ("demain c’est loin", comme dirait IAM)

 

Habib

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    Habib (mardi, 05 mars 2019 15:39)

    Bravo à tous les traileurs que je n’ai pas pu croiser dimanche dernier pourtant ce n’est pas faute de monter et descendre cette Ste Baume.
    A très bientôt

  • #2

    Geneviève (mardi, 05 mars 2019 16:18)

    Merci Habib pour ce super compte rendu et sincères félicitations pour ce 1° Trail car il faut tenir ce temps de course avec ce dénivelé à côté je n'ai pas le droit de me plaindre même si j'ai trouvé les descentes un peu trop descendantes .
    Te voila Super Trailer.
    Bonne récup et n'essaie pas de rivaliser avec Florian reste comme tu es, je parle du diamètre des cuisses.
    Merci à Eric pour sa patiente, Bravo à vous, Trailers et Taileuses du TSB .

  • #3

    Le Moyen (mardi, 05 mars 2019 16:31)

    Même le compte-rendu est ultra! Merci Habib !
    On dirait bien que plus rien n’arrêtera la Blondasse en 2019...
    Bravo au Panzer qui est en super forme.
    Merci Melle Tortue pour ses encouragements et pour nous supporter jusqu’à l’arrivée malgré nos odeurs de fenek dans notre lycra microaéré...
    Bravo enfin à la triplette Gueunevieve, Laurence et Eric le traiter furtif ;)
    Et pour la section juniors, faudra trouver une course mieux organisée la prochaine fois.

  • #4

    Laurence (mardi, 05 mars 2019 18:50)

    Super photos, super compte rendu, super trail, super trailers jeunes et moins jeunes et super encadrement !!!! en un mot j'ai kiffé!!!!! vivement l'année prochaine !!!! et merci aux TACS de me faire découvrir tout ça.....;

  • #5

    Thomas (mercredi, 06 mars 2019 08:18)

    Excellent Habib! Je n'ai fait que le petit 15km mais en lisant ton recap c'est comme si on avait été sur le grand. Et d'accord avec toi, pas de repos sur les descentes ... En tout cas une tres belle course, à refaire. Bravo à la Reine pour son podium (la routine quoi), et Merci à ceux et celles qui sont toujours là, en courant ou en supportant, ils/elle se reconnaitront!

  • #6

    La Blondasse (mercredi, 06 mars 2019 20:23)

    Ça c'est du récap', bravo Habib. En plus, y mentionner Florian Rousseau et IAM, et les expressions "Tu parles Charles" et "La même en couleur", moi j'dis chapeau (..de cow-bow? comme ta démarche le lendemain..). En tout cas, merci de nous avoir fait partager cette "petite sortie", bravo d'être allé au bout, et sous les 7h. Je confirme la beauté et cruauté du parcours, c'était un sacré défi. Bravo à toi et à tous les TAC-trailers, petits & grands.

  • #7

    Christophe (jeudi, 07 mars 2019 14:42)

    Bravo à tous pour vos exploits, je suis heureux de vous lire plutôt que de faire parti du récap.